9-8-2018 Gobi – montagne sacrée, retour Oulan-Bator

Dernière nuit avant le retour à Oulan Bator et ses 2 millions d’habitants.  Hier, nous étions arrivés tard et fatigués, mais ce matin, je prends connaissance du paysage, qui s’étend toujours à l’horizon mais est cette fois un peu plus vallonné.  Au loin un 4×4 d’autres amis alsaciens et leur guide. Ils ont roulé en convoi toute la journée d’hier, et je les avais rencontrés à mon premier hotel d’Oulan Bator, la top tour and guesthouse 

 

Nous sommes dans un campement d’éleveurs de chèvres, qui nous ont accueillis très chaleureusement hier.

Une de femmes s’éloigne en moto vers une montagne au loin. Va t’elle dans un village voisin? Va t’elle voir un de leurs troupeaux? Aucune idée.  Les éleveurs sont en tenue traditionnelle et je me demande si c’est permanent, ou si c’est pour nous touristes. Ils ont fière allure, en tous cas.

20180809_091512

Après le petit déjeuner, nous leur faisons nos adieux et prenons une série de photos tous ensemble

En route vers la montagne sacrée … Nous y parvenons assez vite, on la voit au loin, et je repense au film « rencontre du 3e type de Spielberg.

20180809_103036

Il y a beaucoup de chèvres, dont j’admire l’agilité dans les rochers.  Nous montons nous -même au sommet pour profiter de la vue.

Nous continuons vers un site de pèlerinage, là aussi les pèlerins sont en tenue traditionnelle.  Nous déjeunons près du camion, à quelque distance du site, il y a d’ailleurs les jeunes coréens dans l’autre camion, et je retrouve avec joie mon ami Noma, le dessinateur croisé au camp d’éleveurs de chameaux, et nous faisons un selfie en souvenir, car c’est sans doute la dernière fois qu’on se voit .

20180809_115623

Pendant notre déjeuner au calme, nous voyons s’approcher un 3e 4×4.  Ils s’arrêtent près de nous dans le but de pique-niquer aussi. Les touristes sont coréens, et j’hallucine:  à peine sortis, ils commencent à mettre en route un putain de drone. On avait déjà eu le coup à une ou 2 reprises dans ce voyage.

C’est vrai qu’ils sont passionnés de technologie et tout fiers de montrer leurs machines, et qu’ils s’attendent probablement à ce qu’on tombe en admiration devant tant d’intelligence.  Grosse différence culturelle, en tous cas avec moi 🙂

Le bourdonnement du drone, qui en plus nous filme, ruine notre tranquillité et on se regarde interloqués. Là je vois rouge, et me lève pour exiger assez méchamment qu’ils arrêtent çà immédiatement.

Ils sont effectivement très surpris de ma réaction et des regards méchants de notre groupe, ils s’excusent et décident de lever le camp et de repartir pique-niquer ailleurs. Nous retrouvons la sérénité du lieu.

Cette fois nous reprenons notre retour vers Oulan Bator, sur la grand-route, et avec des véhicules de plus en plus nombreux.

On tombe quand même une 2e fois en panne,  une rotule de direction, si j’ai bonne mémoire.  Oggi s’arrête dans un chemin de traverse près d’un pré où il y a des chevaux.  Nous allons les voir pendant les 2 heures de la réparation.  Oggi avait stocké la pièce, en prévision ….  Elle était sans doute déjà problématique.

C’est vrai que les Waz semblent quand même un peu fragiles et nécessitent des talents de mécaniciens. Les russes me l’avaient déjà dit, et au lac Baïkal, j’avais vu plusieurs fois des chauffeurs réparer leur Waz le soir après les journées avec les touristes.

Nous arrivons à l’approche d’Oulan Bator, non sans repasser par le péage qui sépare le désert de la zone urbaine …

Retour à l’hôtel Bluesky de Greg et Cécile où je logerai, cette fois, pour rester près d’eux ….

 

==> Album du jour

 

__________________________________________________

PS. Rencontre du 3e type, vieux souvenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s