L’histoire de Zara

Zara dans l’un des cols tibétains à 5200m

13/9/2018, çà y est, Angel et Zara ont quitté Kathmandou.

Zara vit en Californie depuis 1990. Pendant cette intense semaine tibétaine, elle nous a raconté 2 histoires, en fait. La première, la plus récente, nous faisait presque peur. Elle s’est mariée 4 fois, avec 4 américains et tous sont morts. Un ingénieur dans l’aviation, puis l’ami de ce dernier, puis encore 2 autres. On a halluciné et on lui a demandé si elle les avait éliminés l’un après l’autre…. Comme dit Cécilia, le 5e aura intérêt à réfléchir.

Et un jour elle nous a raconté l’autre histoire, d’avant 1990. Quand elle était vietnamienne et vivait à Saïgon avec son mari et ses 2 enfants, une fille de 2 ans et un garçon d’1 mois 1/2. Une belle maison, une belle carrière, une belle famille, une belle situation.

Mars 1975, le Sud-Vietnam va perdre la guerre. Les parents de Zara, son frère et ses soeurs réussissent enfin à émigrer aux Etats-Unis. Elle compte les rejoindre bientôt.

30 avril 1975, Saïgon capitule, les troupes communistes entrent dans la capitale, Tout le monde converge vers l’ambassade US pour essayer de s’échapper dans l’un des derniers hélicoptères américains. Les gens paniquent, enjambent les murs de l’ambassade, se bousculent devant la grille.

Elle est avec ses enfants, elle se faufile péniblement vers la grille. Devant elle, les soldats américains laissent entrer les gens au compte-goutte. Les derniers hélicoptères vont s’envoler, il ne reste de place que pour les américains. Le soldat devant elle est tout jeune, il a 19 ans, ses collègues lui crient que c’est terminé. Il doit fermer. Devant Zara. Il la voit désespérée, il ne pourra pas oublier. C’est fini, les américains évacuent, les nord vietnamiens sont là. Elle est coincée. …

Elle restera 15 ans dans le vietnam communiste. Ses arrière-grands-parents seront tués dans des conditions moyenâgeuses. Elle vit à mi-temps comme professeur de français à l’université et s’occupe seule de ses 2 enfants. Il n’y a plus le mari.

Sa famille fait des démarches, remue ciel et terre, et remplit des formulaires pour la faire venir, en 1986 puis en 1990. Il faut payer l’équivalent de 10 onces d’or (Environ 10000€ d’aujourd’hui, c’est aussi ce que paient les actuels réfugiés syriens). En 1990 elle parviendra enfin s’échapper et aller en Californie où vivent ses soeurs. Elle y poursuivra des études médicales, toujours à mi-temps, pour élever ses enfants, et enfin finir par s’en sortir. Et donc, elle se remariera 4 fois

… Elle vit dans une petite ville près de Los Angeles, et quelques temps plus tard, elle écoute la radio … Un vétéran du vietnam raconte la chute de Saïgon, il raconte en pleurant comment il a été obligé de fermer la grille devant une jeune femme vietnamienne et ses enfants juste avant la fuite des derniers américains et l’arrivée des troupes communistes, et combien il regrettait amèrement ce moment …

Elle veut le rassurer, lui dire qu’elle s’en est sorti, elle appelle la radio pour pouvoir le contacter. Mais il décède avant qu’elle puisse le rencontrer. C’est son fils, qu’elle rencontrera . Un moment de grande émotion. Elle lui dit qu’elle s’en est tirée, et que son père ne pouvait pas faire l’impossible.

Aujourd’hui elle vit mieux et voyage beaucoup, elle s’en est bien sortie. C’est comme çà que je l’ai croisée au Tibet, puis jusqu’à Kathmandou.

Elle dit qu’avec les communistes, elle a tout perdu: son mari, sa maison, sa carrière, son argent.

Elle explique aussi que pour des millions de sympathisants républicains aux Etats-Unis, les démocrates sont des communistes! C’est à dire pire que tout. C’est surprenant pour moi français d’entendre çà. Vu ainsi, on peut comprendre leur peur ou leur haine …

On se reverra sans doute, en France ou en Californie. Suite au prochain épisode.

Et un bonus, de circonstance:

Florina – Va va vis

Un commentaire sur “L’histoire de Zara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s