16/9 Bechen + le temple des singes

Hier, Christian un jeune allemand d’une trentaine d’année est arrivé à la guesthouse, le Thamel Hostel. On a sympathisé, et je suis tout à fait content de mes actuels voisins de chambre, entre lui et Arissa, la sympathique jeune femme de Singapour … C’est vraiment agréable avec eux.

Christian me demande quel est mon programme du jour, et répondes que j’ai l’intention de voir le monastère de Bechen, et aussi Swayambhunath, le temple des singes. Il me demande s’il peut venir avec moi. Bien entendu j’accepte, tout en étant surpris qu’un jeune comme lui veuille se joindre à un vieux loup comme moi.

On en a pour une demi-heure de marche. Le monastère de Bechen comporte aussi une guesthouse, et une école pour les moines. L’endroit est calme, et même il n’y a que nous comme touristes. Nous déambulons dans le monastère et j’entends des mantras, dans une salle sur le côté. C’est ouvert. j’y entre en silence. 3 moines sont en train de réciter, en lisant de vieux grimoires en caractères tibétains. Je ne comprends par leurs prières mais c’est hypnotique, planant. Il me regardent parfois du coin de l’oeil, je n’ai pas l’impression de les gêner, en tous cas je l’espère, et je reste silencieux pendant un bon 1/4h. A la fin, je les remercie de m’avoir accepté et les salue avant de prendre congé et retrouver Christian.

Nous nous dirigeons maintenant vers Swayambhunath, le temple des singes, à 10 minutes de marche. C’est tout en haut d’une colline. Il y a des marchands ambulants, et il y a 365 marches à grimper pour parvenir au sommet. Il y a un peu plus de monde, quelques touristes et tout le monde grimpe à son rythme, plus ou moins lent.

Les 365 marches vers le temple des singes

Je marche sur le côté droit de l’escalier. Soudain une touriste me dit « take care » (fais attention) et me montre un bloc de pierre près de moi… Je pousse un cri aigu, genre fillette, en découvrant un serpent noir qui doit faire 1m50 et qui me paraît énorme et immonde. J’ai une aversion incontrôlable pour ces bestioles et je bondis de l’autre côté de l’escalier. Le serpent continue sa sieste en m’ignorant superbement.

En haut de la longue montée, c’est la récompense: Une place, avec le stupa principal au milieu, et tout autour beaucoup d’animation, des échoppes, mais surtout les vedettes principales: les singes. Des macaques bien rigolos qui me rappellent ceux de la montagne des singes en Alsace.

La vue sur Kathmandou est grandiose et ici aussi on entend la mantra Om Mani Padme Um en musique. Il y a aussi touristes indiens, du moins c’est ce que je me dis en voyant un tout jeune couple. La fille est d’une grande beauté, le garçon d’ailleurs aussi, et je les capte au détour d’une vidéo des lieux.

Puis retour à Thamel. Nous allons déjeuner avec toute une bande de routards de toutes nationalités dans un restaurant népalais à 1 euro le repas, à base de riz, poulet et légumes, toujours délicieux.

=> L’album du jour

——

==> Ambiance au temple des singes:

Swayambhunath, le temple des singes, et la vue sur Kathmandou
Christian, mon pote allemand, en bleu, au début. et le jeune couple que j’imagine indien.

==> Bonus:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s