Mystères au Tibet …

En 2016, en Corse sur le GR20, j’ai cheminé plusieurs jours avec Roger, un Belge passionné de trekking. Il avait fait plusieurs grands trekkings en Inde et au Tibet dans les années 80.

Un des refuges du GR20, en juin 2016

A Dharamsala, il avait même rencontré le Dalaï Lama, et quand il a dit aux moines de son entourage qu’il irait au Tibet, ces derniers lui ont demandé d’emmener un enregistrement de discours du guide à destinations de leurs frères restés au Tibet sous domination chinoise.

L’enregistrement était sur une cassette audio, qu’ils avaient démontée pour ne lui laisser que la petite bobine avec la bande enroulée autour, pour que ce soit moins détectable par les douaniers de Mao Tsé Toung. Il a pu remettre l’enregistrement sans encombre au Tibet, où les moines ont reconstitué une cassette avec cet enregistrement et de nombreux tibétains, à Lhassa et ailleurs, on pu écouter la voix de leur Dalaï Lama…

C’était quand même très chaud, à l’époque, Roger en a fait l’expérience. Par exemple, lors d’un contrôle pendant un trekking, la police l’a arrêté en disant qu’il avait violé les lois chinoises. Elle l’a incarcéré une journée. Il n’a jamais compris ce qu’ils lui reprochaient exactement.

Roger, au GR20 en juin 2016

Et donc pendant ce GR20, il m’a raconté 2 anecdotes édifiantes qui s’étaient déroulées au Tibet:

1. Le tour operator américain

Années 60: James, voyagiste américain, emmène régulièrement des groupes en trekking dans les montagnes himalayennes, et envisage un nouveau parcours pour un groupe à venir. Il faut prévoir les détails, notamment l’hébergement et les autorisations. Il en parle à ses contacts, des moines tibétains qui lui disent que pour ce tracé, il faut absolument demander l’autorisation à un guide spirituel, qui vit dans une lamaserie à 2 jours de marche d’ici. Il faut aller le voir, on n’organisera rien sans son accord.

« Et pour qu’il donne son accord, tu devras répondre à une question », disent-ils.

James est contrarié. Cette lamaserie est perdue dans les hauteurs, et il va falloir 4 jours de marche aller-retour rien que pour cette simple autorisation! Et pour répondre à quelle question ???

2 jours plus tard, à la lamaserie, il est accueilli par le guide spirituel dans une salle meublée très simplement, avec des sortes de canapés bas, et une table basse. L’endroit lui rappelle vaguement quelque chose. Une impression de déjà vu.

« Qu’as-tu à me dire? » lui demande le lama.

James est en pleine réflexion et cherche dans ses souvenirs. Et puis des objets sont posés sur la table, l’un d’eux lui est familier, une sorte de chapelet. Il répond au lama: « J’ai déjà eu ce chapelet autrefois, il y a longtemps ». Il sait qu’il n’est jamais venu ici, mais des souvenirs nouveaux lui viennent. « Si! j’ai déjà été là! »

Le lama sourit: « Tu as mis longtemps à revenir chez toi » …

… James était la réincarnation d’un important maître spirituel qui vivait ici. Il restera dans cette lamaserie et y continuera son développement spirituel. Roger le rencontrera 15 ans plus tard…

2. Météo dans l’Himalaya

Années 60 toujours. Dans 3 semaines, la lamaserie Namgyal Tsemo Gompa accueillera la rencontre de représentants de plusieurs monastères et aussi d’un groupe de méditation. John emmènera ce groupe jusque là-haut, et discute avec Lobsang, l’un des lamas. Le trajet pour venir est difficile, et sera quasi-impossible s’il fait mauvais temps, avec le froid, la neige, les rafales de vent.

« Mais comment fera-t’on avec ces dizaines de personnes, s’il fait mauvais? çà peut être dangereux ».

Lobsang lui répond; « Non, rassure-toi, il fera beau. Le monastère de Stongde est chargé de la météo. Leurs prières apporteront le beau temps pour ce jour-là ». A ces paroles, John tombe presqu’à la renverse.

Pendant les 3 semaines suivantes, le temps est immonde, les montagnes sont noyées dans les nuages, le vent est glacial. Chaque jour, John consulte les prévisions météo. Elles sont catastrophiques. les jours passent jusqu’à la veille de la rencontre. Avec ce temps, le groupe ne pourra jamais aller jusqu’à la lamaserie…

Le jour J, au petit matin, John se réveille. Dehors le lever de soleil est grandiose. le ciel est dégagé, le temps est magnifique. Les moines-météo de Stongde ont fait leur job et la rencontre au sommet pourra avoir lieu. Miraculeux …

Roger, au GR20 en juin 2016

——–

Frozen in Time • musique relaxante pour la méditation

2 commentaires sur “Mystères au Tibet …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s