19/9 Retour ….

11h, Je fais mes adieux à Puran et le taxi m’emmène. Il n’est que 5h15 en France et dans une douzaine d’heure, je serai à Roissy, et 4h après, chez moi en Lorraine

L’aéroport de Katmandou est assez ancien. Les contrôles se passent tranquillement, c’est bon enfant, on est loin des méthodes russes ou mongoles ou chinoises et on décolle vers 14h, direction Delhi, à une heure de vol. On a quand même une petite collation et on longe l’Himalaya sur la droite, qu’on a tant vu d’en bas pendant le périple tibétain et qu’on a traversé avec tant de difficultés pour joindre Katmandou. Je repense à Laure, une lointaine belle-soeur, qui est là quelque part dans ces montagnes, pour un trekking au Ladakh. On suivait mutuellement nos périples et avions prévu de nous voir à Delhi, mais avec les contraintes de visa et d’avions , j’ai laissé tomber, çà sera pour une autre fois, en France, en réunion familiale.

Himalaya

Delhi, 16h30 (11h00 française) , l’heure est décalée d’1/4h par rapport au Népal, l’aéroport est flambant neuf, ultra-moderne, et ressemble fortement à Roissy. çà urge apparemment pour la correspondance, car un gars est venu spécialement nous attendre à l’arrivée, il est tout souriant, mais un peu stressé par le temps, et il nous guide jusqu’à la porte de départ. Il fait 36°C dehors.

J’avais déjà eu un tel traitement de faveur il y a quelques années à une correspondance à Prague. Mon premier avion avait du retard, et c’était très limite pour le suivant. On m’a appelé aux haut-parleurs en me donnant le numéro de porte, et j’ai dû courir jusqu’aux contrôle des bagages où une hôtesse m’attendait à un portique pour moi tout seul et m’a guidé jusqu’à la porte de départ pour immédiatement redécoller.

On décolle pour Paris par Air India. Là aussi, tout est flambant neuf, on a de quoi s’occuper avec beaucoup de films traduits dans toutes les langues, de la musique, des jeux vidéos. Le vol sera agrémenté de 3 films et 2 repas.

On survole le Pakistan, puis l’Afghanistan, que je distingue mal car le hublot est coloré en bleu, il y a un défaut et mes photos du sol sont toutes pourries. Il faudra un certain temps aux hôtesses pour arranger ce problème technique et que le hublot devienne transparent. Viennent ensuite le Turkménistan, la Mer Caspienne et on voit Bakou, en Azerbaidjan, suivi par l’Arménie, la mer noire, Constanza sur la côte roumaine où j’ai eu autrefois des problèmes de passeport du temps de Ceaucescu, puis l’Autriche.

Le lac de Constance est parfaitement visible, et j’y vois même Nonnehorn, sur la rive allemande, où j’ai voyagé avec ma cousine et un ami, il y a quelques mois

Lac de Constance

Roissy 17h (22h45 au Népal), l’avion n’a pas de retard, j’ai finalement largement le temps d’aller à la gare de l’Est. Il n’y avait que 2h entre l’avion et le train, et çà pouvait être un peu limite. J’ai même le temps de prendre un pot avec ma cousine à la gare. Je lui raconte quelques impressions. Elle est aussi choquée de voir comme j’ai maigri. Effectivement, j’ai perdu 14 kgs en 2 mois 1/2 depuis la coupe du monde en Russie.

Mon train part vers 19h et j’arrive en Lorraine vers 21h, fin du voyage.

Je me remémore tous les visages croisés, ce sera l’épilogue et l’album photo de demain..

==> Album du jour

Bonus de fin:

Coldplay – Viva La Vida (Live In São Paulo)

2 commentaires sur “19/9 Retour ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s